Archives mensuelles : juin 2014

Ljubljana, Slovénie : reportage dessiné (2/2)

13 juin 2014

Dans l’article précédent, je vous ai montré la première partie de mon travail sur ce Symposium ayant eu lieu en mai à Ljubljana, et ayant pour sujet le Service civique européen (European Voluntary Service = EVS) et l’employabilité des jeunes. Voici le deuxième versant de ma participation visuelle à l’évènement : un reportage graphique à l’aquarelle et à l’encre, dessiné et écrit sur le vif.alinerollin-EVSsymposium1

L’enjeu de cette partie de mon travail était de garder une trace (belle, si possible) des moments forts du symposium, afin de restituer les échanges sous un angle humain et personnalisé, à fois pendant l’évènement et dans les comptes-rendus par la suite.

alinerollin-EVSsymposium2alinerollin-EVSsymposium3

En plus d’être exposés au fur et à mesure sur un mur de la salle, dessins et textes étaient projetés à chaque fin de journée, se lisant un peu à la manière d’une bande-dessinée. Ce moment de projection de la synthèse visuelle de la journée permettait de faire le point sur ce qu’il avait été dit, avant d’annoncer la journée du lendemain.

Projection de la synthèse visuelle de la journée

Projection de la synthèse visuelle de la journée.

reportagegraphique-alinerollin2

Pause café devant le mur de dessins et textes, dans la salle des débats et conférences.

alinerollin-EVSsymposium4 alinerollin-EVSsymposium5

reportagegraphique-alinerollin3

Le mur du reportage continue à se construire… et smartphones et appareils photo crépitent.

alinerollin-EVSsymposium11 alinerollin-EVSsymposium12alinerollin-EVSsymposium13

Complémentaires de la grande fresque au feutre dans laquelle figurait uniquement le contenu des discours échangés, ces dessins à l’aquarelle représentaient aussi les différents participants ayant contribué au débat. Bien qu’il ne s’agissait pas de faire des portraits pour faire des portraits (l’objectif étant d’associer mots et images, afin de replacer les phrases-clés de l’évènement dans leur contexte d’énonciation), je me suis vite aperçue que pour les 50 participants à ce séminaire de 4 jours, le fait de se voir représentés individuellement était extrêmement valorisant. Autrement dit, dessiner les gens est une bonne manière de les impliquer dans le fil d’un évènement. Voyez plutôt :

Ces 3 heureux participants sont contents de figurer dans le reportage graphique ;-)

Trois heureux participants, contents de figurer dans le reportage graphique !

Un dernier dessin, augmenté à la tache de café :alinerollin-EVSsymposium8

Hop ! Dans le prochain article, direction Paris et la Cité des sciences et de l’industrie.

Ljubljana, Slovénie : Facilitation graphique (1/2)

11 juin 2014

Quelques images de la Slovénie, ou plutôt d’un Symposium de 4 jours sur le Service civique européen et l’employabilité des jeunes (non, vous ne verrez pas les magnifiques montagnes slovènes dans ce post). Au cours de ces 4 jours, je suis intervenue de différentes manières : en tant qu’illustratrice, facilitatrice graphique et reporter-dessinatrice. Voici, dans un premier temps, les images de la facilitation graphique (et notamment une fresque de 6 mètres de long, construite en live pendant les débats) :

facilitationgraphique-alinerollin1 facilitationgraphique-alinerollin2 facilitationgraphique-alinerollin3 facilitationgraphique-alinerollin4

Pour cet évènement, j’ai développé tout un répertoire de pictogrammes représentant les idées ou concepts forts autour desquels gravitaient les échanges. J’ai ensuite pu utiliser les images de cette bibliothèque d’illustrations sur différents supports visuels tout au long des 4 jours de séminaire.facilitationgraphique-alinerollin10

Avant même de les voir prendre forme dans la fresque, les participants au symposium ont ainsi pu découvrir ces images-clés dans le programme illustré qui leur était remis à leur arrivée, au matin du premier jour :facilitationgraphique-alinerollin5 facilitationgraphique-alinerollin6

Les illustrations étaient aussi utilisées sur des tableaux comme outils visuels (carrés oranges ci-dessous), autour desquels les participants étaient amenés à accrocher de la documentation (outils de réflexions, textes, rapports, etc.) en lien avec les thèmes représentés :

facilitationgraphique-alinerollin7 facilitationgraphique-alinerollin8 facilitationgraphique-alinerollin9

Dans le prochain article, je vous en dis plus sur la 2e partie : le reportage graphique.

Livesketching au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles

4 juin 2014

Si je n’ai pas tenu ce blog à jour depuis plusieurs semaines, c’est que j’ai été bien occupée récemment : je me suis pas mal promenée au gré des évènements auxquels j’ai participé en tant que reporter-dessinatrice ou facilitatrice graphique (si ce terme vous est inconnu c’est parfaitement normal, j’y reviendrai en détails dans un prochain post.) J’entame donc une petite série d’articles pour retracer mes pérégrinations, en commençant par Bruxelles : voici quelques images du séminaire organisé par le Mouvement contre le discours de haine en ligne, au Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Sur ce séminaire, l’enjeu de mon intervention était d’enregistrer visuellement les débats au fil de la journée. L’idée était donc de capter les moments forts, de résumer les interventions de chacun, sans oublier le côté « off » de l’évènement : les discussions dans les couloirs, les petites blagues, etc.

Les dessins (aquarelles sur papier) étaient numérisés instantanément à l’aide de ma tablette et envoyés sur les écrans de la salle de conférence.

alinerollinparlementbruxelles

Avec cette technique, les aquarelles peuvent circuler sur le net avant même que la peinture ne soit complètement sèche :

graphicreporting#nohatespeech

Un petit aperçu des dessins tels qu’il étaient projetés :graphicreporting-alinerollin-parlementbruxelles1 graphicreporting-alinerollin-parlementbruxelles2 graphicreporting-alinerollin-parlementbruxelles3

L’après-midi, les participants étaient répartis en groupes de travail dans lesquels je me suis faufilée afin de capter les discussions, moins formelles, qui y fusaient (et qui étaient très intéressantes, ne vous fiez pas à mon air blasé) :

10304571_714133798644837_3592276407583904710_n  graphicreporting-alinerollin-parlementbruxelles7

graphicreporting-alinerollin-parlementbruxelles5graphicreporting-alinerollin-parlementbruxelles6

On finit sur cette petite espièglerie pour Bruxelles, et dans le prochain post je vous emmène en Slovénie.

[Edit : Si vous voulez en voir davantage, l'essentiel des dessins a été publié sur la page facebook No Hate Speech Movement Belgium.]

nohatefacebook